ACCUEIL Voyage en Créte TOURISME GITES ATTRACTIONS RESTAURANTS SALONS PHOTOS

CHARLES D’ARZAC

FANTASY ET POESIE

CRETE

Une semaine en Crète, à Amadoura (11 kms de Héraklion)


Le voyage :

Aller : en avion de Clermont Ferrand à Héraklion. Vol sec avec Air Méditerranée opéré avec Hermes.

Retour : en avion ave la même compagnie – Heraklion-Marseille-Clermont Ferrand.


Aller :

Départ avec 15 minutes de retard.

Premier problème : Trop de monde devant, l’avion, un Airbus 321. Les premières deux rangées de passagers, ont dû quitter leurs places pour aller derrière.

Second problème : (dix minutes après le premier) : La compagnie oblige l’avion d’aller à Roissy CDG pour prendre une pièce pour un avion qui a un souci à Heraklion.

Résultat des courses : + de 2 h de retard en arrivant à Héraklion.

Évidemment on a voulu manger dans l’avion car il était tard. Seulement ils n’avaient rien d’autre que des petits gâteaux, genre crackers. Que l’on a payé en prime !


Mais, chose curieuse, à Roissy CDG on a changé l’équipage. Et, en arrivant, sur les places de la première rangée, an arrivant à destination, j’ai vu l’ancien équipage, assis tranquillement.


Ma conclusion : Il n’y a jamais eu de problème de surcharge de l’avant ni de pièce à rechercher. Le premier équipage avait dépassé les horaires de travail, tout simplement. Et ce sont les passagers qui ont trinqué. En prime on les à pris pour des cons et ils ont été manipules avec vergogne.

De plus la compagnie n’a même pas eu la courtoisie d’offrir un minimum de repas aux passagers.


Le retour :

Un jour avant, Fram (le vendeur des vols secs), prévient qu’il faut être à 3 h du matin !!!! à l’aéroport pour l’enregistrement des passagers. Départ à 5 h 5 avec une escale à Marseille, alors que j’avais demandé un vol direct !!!

Autrement dit, pas dormi de la nuit… Merci !

Dans l’avion, la compagnie n’a même pas offert un verre d’eau aux passagers ! Aucune forme de respect et de politesse pour ceux qui payent cher leur voyage ! Honteux au plus haut point !


Donc, sans aucun doute, une compagnie aérienne a éviter à tout prix, sans l’ombre d’une hésitation !


Crète

Tout simplement une merveille !

Ce que je peux vous conseiller à visiter : Hania, le Plateau de Lassithi, Heraklion, les petits villages à l’intérieur des terres.


Ensuite, si vous le pouvez sans vous saigner, sacrifiez 110 euros par personne pour aller avec Golden Blaze sur l’île Santorini.  

Choisissez de préférence ce bateau rapide qui vous emmènera sur l’île en 2 h 30. Un car vous prendra devant votre hôtel pour vous déposer au port, à l’embarquement.  Le même vous emmènera le soir chez vous.

Puis, arrivés sur l’île, des cars confortables vous attendront au port pour vous conduire d’abord à Oia. Une ville magnifique, tout blanche et bleue, accrochée à la montagne, que vous visiterez pendant deux heures et demie. N’oubliez pas de prendre une bouteille d’eau avec vous, il fait chaud et vous en aurez besoin !

Sur l’île achetez le vin spécifique de Santorini. Excellente qualité, un régal. Ce n’est pas forcement donné, mais il vaut le coup.

Vous irez après à Fira, la capitale de l’île. Deux heures trente de visite dans les ruelles commerçantes de la ville.  Ce sera le dernier stop avant le retour. Les cars vous emmèneront à l’embarcadère et le Golden Blaze vous ramènera à Heraklion.

Je vous promets que vous allez avoir une journée qui vous marquera pour longtemps. Santorini est considérée comme la plus belle île du monde, et le titre n’est pas volé.


À éviter :

Les plages. Perte de temps, vous en avez vu une elles sont toutes pareilles. Ce ne sont que des plages.

La ville de Rethymon. Impossible de se garer, tellement il y a de monde. Très mal organisée en ce qui concerne les parcs de stationnement. Et attrape touristes.

Musée de Knosos. Que de mauvaises copies des vraies pièces. Si toutefois vous y tenez à aller, soyez à 8 h pile à la caisse. Une demie heure après vous faites une queue de plus de cent mètres !

Les tavernes au bord des zones de ballade touristique. Très chères, et ca ne vaut pas le coup. Quittez la zone et vous trouverez 50% moins cher pour la même chose.

Loueur de voiture : Olympic. De la vraie merde vous allez vous faire avoir !


À ne pas louper :

- Amoudara – la taverne « Chez l’oncle George ». On y mange pour pas cher et c’est très très bon. Saluez Costa de ma part, c’est un monsieur génial ! J’ai mangé chez lui tous les soirs pendant une semaine, sans m’en lasser. Cuisine grecque de super qualité et les plats sont bien garnis. Entré, plat, dessert, dur a finir. À tester son vin rouge et son rachi au miel, qui est une vraie merveille !

- Plati : le magasin des cadeaux de Georgios. Il fait le coin de la rue principale.

Le patron est un monsieur très gentil et très sympa. Traditionaliste, vous risquez de le trouver habillé en costume grecque.

Il a de la fort belle marchandise, fabriquée à Crète uniquement. Faites un tour, vous ne serez pas déçus. Georgios vous recevra les bras ouverts, avec un grand sourire non commercial, mais sorti du cœur.

À la sortie de Plati, après deux-trois cents mètres, une petite taverne ou on fait du mouton grillé devant vous, par un vieux monsieur. Pas cher et c’est un régal. Il vaut les 9 euros pour le répas qui est copieux.


À ne pas faire !

Ne louez pas de voiture par internet d’ici ! Il y a des bus, transport en commun qui sont toujours à l’heure !

Si vous louez par internet, vous avez 99% de risque de vous trouver avec une vieille voiture qui est un veau ! Perso, j’ai loué une VW Polo et me suis trouvé au volant d’une Opel Astra à 93 000 bornes au compteur, qui était incapable de monter les côtes autre ment qu’en première ou en seconde !

Et je n’en ai eu besoin que deux jours sur 10 !!!!


Logement :

Amoudara :

- Chez « L’oncle George » il a des apparts pas chers, environ 35 euros la nuit. Très propre. Ne vous choquez pas s’il n’y a pas la télé, vous n’aurez pas le temps de la regarder si vous vous organisez bien. Être là et regarder la télé, faut vraiment être con !

- Chez Eva’s appartements, Vis-à-vis de la taverne «Chez l’oncle George » à côté de l’hôtel Roxani. Une petite ruelle vous mènera chez elle. Vous la trouverez sur le net, je vous mettrai des liens. Pareil, pas cher et très propre.





Plage :

Celle d’Amoudara est parfaite ! Cherchez pas midi à 14 h ! Les fauteuils sont gratuits, à condition que vous consommez un peu. Un jus d’oranges pressées devant vous à 2 euros, ce n’est pas le bout du monde pour la journée !

Us et coutumes :

- Dans un restaurant, laissez toujours un petit pourboire au serveur, même si c’est le patron. C’est une tradition qui lui fait plaisir, non pour l’argent, mais pour le fait que vous avez apprécié le travail.

Négociez toujours, tout dans les boutiques de cadeaux et vêtements ! Ça marche et cela amuse tout le monde.


Avec cela bon voyage. Sur Instagram à Charles d’Arzac, vous allez trouver quelques photos de l’île et des endroits que je vous ai présentés.


Le plus :

L’hospitalité des Crétois et des grecs en général, n’est pas feinte pour le tourisme. Ce sont des gens la main sur le cœur et l’âme ouverte. Soyez comme eux, apprenez deux trois mots, et vous allez voir des magnifiques sourires sur les visages !